Ça bouge aux Ateliers de la Colline

 Les news des Ateliers de la Colline


 

 

 

La saison des ateliers en écoles se termine, et c'est le moment tant attendu par les élèves de présenter leurs créations. Tout le monde peut y assister et nous vous invitions à consulter l'agenda ici pour ne rien rater !

 

 


 

Notre nouvelle création, Fhût Fhût à l'école de Touvala est en cours. Nous sommes enchantés de vous annoncer que la première aura lieu en août 2019 aux Rencontres de Théâtre Jeune Pubic à Huy.

Quand madame Sekomsa - la directrice de l’école de Touvala -  entra dans la classe de Fhût-Fhût et de ses camarades normaliquais, tout le monde sentit  qu’elle allait annoncer quelque chose d’exceptionnel.

« Aujourd’hui, nous accueillons un nouvel arrivant. Il va devenir notre copain. Il provient de très loin, de l’autre côté du fleuve Evidence. Il vient de débarquer et il ne parle pas bien le normaliquais. Je vous demande de lui faire bon accueil et de vous montrer amical envers lui. Il a subi beaucoup d’épreuves… »

 

 


 

 

LA VIE SECRÈTE DES DIFFÉRENTS : ÇA ! C’EST MON HISTOIRE…
Un article à propos des Ateliers dans le Petit Cyrano

« Cette saison à nouveau, les Ateliers de la Colline se rendent dans les écoles et au contact direct des enfants et préadolescents pour créer, travailler avec eux à produire des images, des textes, des représentations de leurs vies, de leurs mondes, de leurs êtres. Des images pour agir sur le réel, pour se représenter, pour exister. Cette année, c’est avec une dizaine de classes, de six écoles primaires de la Province de Liège, que les artistes et comédiens des Ateliers de la Colline mènent des ateliers de création théâtrale. Dominique Renard travaille avec un groupe un peu particulier, que nous vous invitons à rencontrer… »

Le but ? Permettre à chacun de ces enfants «différents» d’exprimer la créativité dont il est porteur.

La suite dans le Petit Cyrano en cliquant ici

 

 

 


 

De jolis mots à propos de « Sara » dans le Ligueur.

Sara, ou l’audace d’être soi par Sarah Colasse

Force, délicatesse, candeur, tendresse, fraîcheur et touchante fragilité façonnent les contours de la comédienne Marie-Camille Blanchy, mise en scène par Baptiste Isaia. Désarmante dans le jeu, elle l’est tout autant dans la discussion qui suit la pièce.
(…)
Ce que Marie-Camille a le plus à cœur de transmettre aux jeunes ? « Leur dire qu’on est tous un peu paumés, on vit tous des choses pas faciles, surtout à l’adolescence (…) Dans tout cela, essaie de trouver ta route à toi… Ce sera, alors, forcément la bonne ! ».

Article complet à lire ici.